Mon compte

Mon compte Mon panier
0 Article

Panier(0)

Il n'y a pas d'articles dans votre panier
Taxes incluses 0.00 CHF
Total TTC 0.00 CHF
Bannière tibétaine Om

Utilisez la molette de la souris pour zoomer ou dézoomer

  • Bannière tibétaine Om
  • Bannière tibétaine Om
  • Bannière tibétaine Om

Bannière tibétaine Om

19.50 CHF
Disponibilité:
Il n'y a pas assez de produits en stock.

Jolie broderie tibétaine verticale du mantra Om Mani Pémé Hum. Cette broderie a été confectionnée dans du coton et de la soie tibétaine et réalisée par un artisan tibétain.

Dimension:
Qté:


Imprimer

Jolie broderie tibétaine à suspendre verticalement, réalisée dans un tissu traditionnel du Toit du Monde.

 

Le Joyeux mantra Om Mani Padme Hum, mantra de la grande compassion est représenté dans les couleurs symboliques.

 

Cette belle représentation peut être suspendue au-dessus d'une porte pour souhaiter la bienvenue.

 

Il peut y avoir de légères différences entre le produit et l'image car chaque pièce réalisée artisanalement est unique ce qui lui confère encore plus de valeur!

 

Chaque divinité est associée à une syllabe germe et un mantra. Les divinités, comme l'ensemble des phénomènes, sont une expression de la dynamique du Corps absolu, non-manifesté. On considère que le passage du non-manifesté au manifesté se produit au travers de ce qu'on pourrait appeler un "niveau vibratoire", traduit par un son initial, une syllabe germe. Chaque divinité possède donc sa syllabe-germe qui, après avoir présidé à son apparition, demeure dans son coeur et représente l'essence de son esprit. Ainsi HRI est-elle la syllabe-germe d'Avalokiteshvara, HOUNG est celle de Vajrasattva et de nombreuses divinités, TAM celle de Tara, etc... La syllabe-germe est toujours de la même couleur que la divinité.

 

La litanie milllénaire "OM MANI PEME HUM" est à la fois le symbole de la vie bouddhiste au Tibet et l'expression d'une manière d'être.

 

Les tibétains la prononcent OM MANI PEME HUM et sa traduction la plus simple serait OM JOYAU DU LOTUS HOM.

Pour le commun des fidèles, sa récitation incantatoire suffit à assurer son bien-être spirituel pourvu qu'il y mette la sincérité requise.

 

L'origine de ce mantra est lié à Chenrésig Avalokiteshvara, le Grand Compatissant. Il est le protecteur par excellence du Haut-Pays et s'incarne dans le dalaï-lama, qui en demeure envers et contre tout le chef spirituel et temporel.

 

Pour le pratiquant du Vajrayana ou Tantrayana, les premières et la dernière syllabes ont la réputation d'être chargées de puissance, et l'on doit manier avec une infinie précaution. OM, c'est le corps, la parole et l'esprit du disciple, en même temps que ceux d'un Bouddha: elle symbolise leur métamorphose, soit l'accès à l'Eveil. MANI, le  joyau proprement dit, exauce tous les désirs et figure le but suprême auquel on aspire. PEME, le lotus, incarne la sagesse, en particulier celle de la parfaite vacuité. Enfin HUM exprime l'indivisibilité, l'unité indissociable de la méthode et de la sagesse.

 

Le Grand mantra tibétain exprime que la pratique d'une voie, par l'union inséparable de la sagesse et de moyens appropriés, peut mener à transformer un corps, une parole et un esprit commun en ceux parfaitement purs d'un Bouddha: tout un programme de vie fondé sur la discipline et la réflexion poussée dans ses retranchements ultimes, jusqu'à accéder enfin à la pleine lumière.

 

Partout sur le haut plateau, la présence du Grand Mantra s'affirme sur les bannières de prières, les pierres gravées au bord des chemins, les inscriptions victorieusement étalées au flanc des montagnes...