Mon compte

Mon compte Mon panier
0 Article

Panier(0)

Il n'y a pas d'articles dans votre panier
Taxes incluses 0.00 CHF
Total TTC 0.00 CHF
Mala bois rose turquoise et compteur

Utilisez la molette de la souris pour zoomer ou dézoomer

  • Mala bois rose turquoise et compteur
  • Mala bois rose turquoise et compteur
  • Mala bois rose turquoise et compteur

Mala bois rose turquoise et compteur

29.71 CHF
  • Longueur environ 30 cm
  • Tour de cou environ 62 cm

Mala de cent huit perles de bois de rose, avec pierre en pâte de turquoise, et muni de trois compteurs. Le mala est aussi appelé rosaire bouddhique ou chapelet . Il est l'un des attributs essentiels du pèlerin et d'un grand nombre de divinités.
Chacune des cent huit perles du mala sert à réciter des prières mais surtout à compter le nombre de répétitions des mantras.


Qté:

Imprimer

Ce mala a été réalisé avec des petites perles de bois de rose et de la turquoise reconstituée; il possède également trois compteurs. Chacune des perles mesure environ 4mm de diamètre.

 

Trois pierres de couleur turquoise sont placées aux vingt-septième, cinquante-quatrième et quatre-vingt-unième positions, divisant le mala en quatre sections égales.

 

Deux jeux de compteurs, constitués de dix minuscules anneaux, enfilés sur de minces lanières, sont attachés au chapelet et retenus par un petit vajra et une petite cloche. Les compteurs marquent les unités (vajra) et les dizaines (cloche) pour chaque tour complet de cent huit mantras récités. Un troisième jeu de compteurs est utilisé pour compter les centaines.

 

La boule et le petit ornement qui ferme le chapelet, surnommés guru, représentent d'une part la sagesse qui connaît la vacuité et la vacuité elle-même, d'autre part le stupa de Bouddha. Un guru formé de trois boules représente les Trois Joyaux et les trois syllabes sacrées (Om Ah Houng).

 

Le mala est aussi appelé rosaire bouddhique. Il est l'un des attributs essentiels du pèlerin et d'un grand nombre de divinités. Le mala est composé de 108 perles enfilées, ce qui justifie son nom, puisqu'il signifie simplement "Guirlande" (de perles).


Il peut être porté comme un collier ou enroulé autour du poignet gauche comme bracelet lorsqu'il n'est pas utilisé comme support tactile pour réciter ou égrainer des mantras.


Le mala est tenu de la main gauche par le pratiquant, mais on le trouve parfois dans la main droite des divinités. On l'égrène en tirant les perles vers soi, ce qui symbolise que l'on tire les êtres hors de la souffrance.


Chacune des 108 perles du mala sert à réciter des prières mais surtout à compter le nombre de répétitions des mantras si l'on s'est fixé d'en répéter un nombre défini.


Les plus fervents et pratiquants religieux tibétains, craignant de s'égarer dans leurs comptes astronomiques, intercalent entre les grains du mala quatres repères que l'on appelle "chaturmahârajâ". Ce sont en général des perles plus grosses ou des pendentifs symboliques tel que la cloche et le foudre, qu'un bout de fil rouge ou jaune rattache au mala.


Le mala peut être fabriqué dans toute sorte de matière: le bois étant le plus commun, graines, verre, pierres semi-précieuse ou non, coquillage... Pour les divinités, les perles rappellent le plus souvent la couleur de leurs corps, par exemple en rubis si la divinité est rouge, en cristal si elle est blanche, en émeraude si elle est verte, en saphir ou en lapis-lazuli si elle est bleue, etc...



Fiche technique

Longueur
environ 30 cm
Tour de cou
environ 62 cm

30 AUTRES PRODUITS DANS LA MÊME CATÉGORIE :