Mon compte

Mon compte Mon panier
0 Article

Panier(0)

Il n'y a pas d'articles dans votre panier
Taxes incluses 0.00 CHF
Total TTC 0.00 CHF
Patère Cheval

Utilisez la molette de la souris pour zoomer ou dézoomer

  • Patère Cheval
  • Patère Cheval
  • Patère Cheval

Patère Cheval

31.57 CHF
  • Hauteur 14 cm
  • Largeur 17 cm

porte-manteau muni de quatre crochets à vêtements en métal représentant un cheval. Patère très solide, décorative et originale. Le vent et le cheval sont tous deux porteurs du mouvement, le cheval sous sa forme matérielle et le vent sous sa forme éthérée. Les prières sont portées par le vent et, au Tibet, les drapeaux de prières sont appelés des Chevaux de Vent

Qté:

Imprimer

Jolie patère à vêtements, porte-manteau décoratif en métal résistant, avec la représentation d'un cheval muni de quatre crochets, réalisé de façon artisanale sur le Toit du Monde au Népal, dans l'Himalaya.

 

Le cheval étant son principal moyen de transport, l'homme de l'époque préindustrielle vérifiait avec autant de soin les qualités de sa monture que nous vérifions aujourd'hui celles de notre voiture.

 

Il peut y avoir une différence de couleur entre l'image et l'objet (la couleur verte remplacée par une teinte dorée).

 

---

 

De nos jours encore dans les hautes vallées himalayennes, séparées par des cols culminant à plus de 4500 mètres, le cheval est l'unique moyen de déplacement, et reste un symbole de liberté auquel les nomades sont farouchement attachés.

 

Les Tibétains sont très fiers de leurs montures, qui sont l'objet de tous les soins. Les selles, à l'armature de bois sculpté, sont recouvertes de cuir admirablement travaillé. Elles sont posées sur un matelas de feutre et de lourds tapis colorés. Les selles des plus aisés sont souvent décorées de belles pièces d'argent ciselé.

 

Avec le cuir, les Tibétains fabriquent également divers harnachements: les sacoches de selle et de bât qui servent à transporter matériel et nourriture lors des déplacements, mais aussi les brides et les harnais souvent rehaussés de pompons et de petites plaques de métal repoussé.

 

Dans l'iconographie tibétaine, le cheval porte un harnais d'or décoré de clochettes, d'étoffes soyeuses et de queues de yak. Ces atours nous rapellent le fidèle Kanthaka, l'étalon blanc du prince Siddharta, qui mourrut, le coeur brisé, lorsque son jeune maître abondonna le royaume pour suivre la voie ascétique.

 

L'élément préféré du cheval est le vent; son rapide galop, crinière et queue flottant librement même par temps calme, appelle le vent, qui se lève pour venir à sa rencontre. Le vent et le cheval sont tous deux porteurs du mouvement, le cheval sous sa forme matérielle et le vent sous sa forme éthérée. Les prières sont portées par le vent et, au Tibet, les drapeaux de prière sont appelés des Chevaux de Vent (tib.rlung-rta).

 

Ces drapeaux sont fabriqués en imprimant, à partir de blocs xylographiques, des mantras, des prières et des symboles de bon augure sur de petits carrés de tissu ou sur de longues bandes de toile de coton aux couleurs des cinq bouddhas, afin qu'une fois les drapeaux hissés, ces bons voeux soient emportés Aux Quatre Vents. Un fringant cheval de vent figure souvent au centre du drapeau, le cheval de vent transporte sur sa selle le joyau magique du Chakravartin, qui propage la paix, la prospérité et l'harmonie dans tous les pays qu'il parcourt.

 

Fiche technique

Hauteur
14 cm
Largeur
17 cm

Les personnes ont également acheté :