Mon compte

Mon compte Mon panier
0 Article

Panier(0)

Il n'y a pas d'articles dans votre panier
Taxes incluses 0.00 CHF
Total TTC 0.00 CHF
Nappe vajra croisé rouge Autel bouddhiste

Utilisez la molette de la souris pour zoomer ou dézoomer

  • Nappe vajra croisé rouge Autel bouddhiste
  • Nappe vajra croisé rouge Autel bouddhiste
  • Nappe vajra croisé rouge Autel bouddhiste

Nappe vajra croisé rouge Autel bouddhiste

69.64 CHF
Disponibilité:
Il n'y a pas assez de produits en stock.
  • Dimension 92 x 92 cm env.

Très belle nappe en soie tibétaine dont la base est rouge, dans laquelle on retrouve le double vajra appelé aussi vajra croisé ou double dorje en 4 couleurs. La nappe tibétaine aux motifs et symboles bouddhistes est doublée d'un coton rouge. Son toucher soyeux et la qualité du tissu en fait une nappe précieuse. Cette nappe a été réalisée dans la Vallée de Kathmandu par un artisan tibétain.

Qté:


Imprimer

Très belle nappe d'autel en soie tibétaine moirée rouge et en relief.

 

Objet en provenance directe, du Toit du Monde, de l'Himalaya.

 

Sur une base de nappe rouge on retrouve, le double vajra tibétain, appelé aussi vajra croisé ou double dorje, les cinq couleurs symboliques du bouddhisme tibétain, et des guirlandes de fleurs.

 

La nappe est doublée d'un coton rouge de belle qualité; son toucher soyeux en fait une nappe précieuse.

 

Les cinq grands éléments, matérialisés par les cinq couleurs symboliques sont la terre, solide, qui soutient; l'eau, fluide, qui rend cohérent; le feu, chaud, qui mûrit; l'air, mobile, qui diffuse; et l'espace, vacuité, qui est omniprésent. Intérieurement, les cinq éléments correspondent aux os, aux organes et fluides vitaux, au teint, aux souffles internes et à la conscience.

 

Le double vajra tibétain indique les 4 directions, et représente la vacuité insistant particulièrement sur son caractère indestructible et éternel. 

 

Ce symbole puissant du bouddhisme tibétain est souvent représenté sur le devant des trônes des grands Lamas, rappelant la nature éternelle de l'esprit éveillé autant que celle de l'enseignement.

 

Cette nappe a été cousue et brodée par un artisan tibétain de la Vallée de Kathmandu.

 

---

 

Les contrées les plus reculées du Tibet ont, de tout temps, pratiqué le commerce lointain. Une branche de la route de la soie reliait Lhassa à Yarkand, sur le chemin de l'Asie centrale, et une autre le Cachemire à l'Inde par le Ladakh. Relayant ces routes commerciales, des colporteurs passaient de campement en campement, chargés de marchandises légères, et notamment de précieux tissus, des soieries et des brocarts venus de Chine et d'Inde.

Les Tibétains sont très friands de tissus, cotonnades, soieries, et les commerçants cachemiris qui les importaient étaient autrefois les plus riches marchands de Lhassa. Pour permettre aux fabriques tibétaines d'écouler leurs produits, les teinturiers de Lhassa n'étaient jadis autorisés à teindre que les tissus tibétains.


Fiche technique

Dimension
92 x 92 cm env.