Mon compte

Mon compte Mon panier
0 Article

Panier(0)

Il n'y a pas d'articles dans votre panier
Taxes incluses 0.00 CHF
Total TTC 0.00 CHF
dague rituelle bouddhiste vajrakilaya

Utilisez la molette de la souris pour zoomer ou dézoomer

  • dague rituelle bouddhiste vajrakilaya
  • phurpa kila poignard bouddhiste
  • vajrakilaya sur une dague poignard bouddhiste
  • lame d'une dague poignard bouddhiste tibétain

Phurba dague rituelle - phurpa de Mahakala

812.44 CHF
  • Poids 3200 gr
  • Longueur 45 cm

Impressionnante dague de rituelle, kila ou phurpa, poignard bouddhiste ou dague tibétaine magique, avec sa lame à trois faces, qui représente la puissante activité éveillée de Mahakala, déité courroucée dont la pratique méditative s'avère particulièrement efficace pour annihiler les obstacles de toutes sortes. Le terme sanskrit "kila" désigne une pointe ou un clou.

Qté:

Imprimer

Mahakala émerge du vase aux trésors et tient dans sa main droite le couperet et dans sa main gauche le kapala.
 

Le phurbu ou phurpa, dague ou poignard magique tibétain, avec sa lame à trois faces représente la puissante activité éveillée de Vajrakilaya, déité courroucée dont la pratique méditative s'avère particulièrement efficace pour annihiler les obstacles de toutes sortes. Le terme sanskrit "kila" désigne une pointe ou un clou.

 

Dans le Bouddhisme Tibétain, la poignée du phurpa représente la sagesse, la lame, les moyens habiles. Les trois faces de la dague symbolisent la destruction de l'ignorance, de l'attachement et de l'aversion, ainsi que la maîtrise des trois temps et des trois mondes.

 

Sa forme, une pyramide triangulaire enflammée, et sa nature adamantine représentent l'expérience de la vacuité qui croît à mesure que la haine, tranchée, est consumée par la colère adamantine.

 

Cette dague ou poignard magique unique a été réalisé par des artisans tibétains possédant un savoir-faire ancestral unique transmis encore de nos jours de génération en génération.

 

Cette dague magique est parfaitement alignée et les détails y sont soigneusement réalisés.

Les trois face de la dague symbolisent la destruction d l'ignorance, de l'attachement et de l'aversion, ainsi que la maitrise des trois temps et des trois mondes.

Sa forme, une pyramide triangulaire enflammée, et sa nature adamantine représentent l'expérience de la vacuité qui croît à mesure que la haine, tranchée, est consumée par la colère adamantine. Cette redoutable lame de poignard jaillit de la gueule béante d'un makara. Ici, la tête du makara indique la puissance et l'immuabilité de cette arme indestructible. Sortant également de la bouche du makara, trois couples de serpents enlacés se coulent dans les creux formés par les trois faces de la lame. Ils représentent les six vertus transcendantes. Les nagas souterrains responsables de la lèpre ou de certaines maladies associées à l'eau sont l'une des principales cibles de l'activité courroucée du phurpa lors des rituels de subjugation de la terre.

 

Le vase aux trésors (kalasha - boumpa) représente une pluie sans fin de longue vie, de richesses, de prospérité, de tout ce qui est bon pour les hommes dans le domaine temporel et dans le domaine spirituel. Son embouchure est parfois surmontée d'un joyau flamboyant. Il confère la richesse. Il fut offert au Bouddha par le dieu Shadana, en tant qu'ornement de la gorge.

---

 

Au-delà de la simple décoration, l'art tibétain se doit de transmettre l'instruction et de favoriser la contemplation et la méditation.

 

Au Tibet, la création artistique est intimement liée à la pratique religieuse. Elle exprime des images spirituelles, des visions intérieures, en les rendant accessibles aux sens grâce à une représentation matérielle.

 

La vie des tibétains est vouée à l'art de leur philosophie.

 

Bouddha, Tara, mantra, divinité, drapeaux de prières tibétains, malas, bracelet mala, signes auspicieux, masque, moulin à prières, noeud sans fin, OM, thangka, dorje, vajra... sont omniprésents dans la vie quotidienne.

Fiche technique

Poids
3200 gr
Longueur
45 cm