Mon compte

Mon compte Mon panier
0 Article

Panier(0)

Il n'y a pas d'articles dans votre panier
Taxes incluses 0.00 CHF
Total TTC 0.00 CHF
Dague Tibétaine en bois

Utilisez la molette de la souris pour zoomer ou dézoomer

  • Dague Tibétaine en bois

Dague Tibétaine en bois

54.78 CHF
  • Longueur 24 cm

Dague tibétaine, Vajrakilla, Phurbu, phurpa en bois sculpté! Ce poignard magique tibétain léger, est sculpté de façon traditionnelle dans du bois. La poignée représente une tête de serpent. La dague rituelle, poignard ou phurbu avec sa lame à trois faces représente la puissante activité éveillée de Vajrakilaya, déité courroucée du bouddhisme tibétain dont la pratique méditative s'avère...

Qté:

Imprimer

Dague tibétaine, Vajrakilla, Phurbu Phurpa, poignard magique.

 

 Pièce unique en provenance directe du Toit du Monde!

 

Le phurbu ou phurpa, la dague rituelle magique avec sa lame à trois faces représente la puissante activité éveillée de Vajrakilaya, déité courroucée dont la pratique méditative s'avère particulièrement efficace pour annihiler les obstacles de toutes sortes. Le terme sanskrit "kila" désigne une pointe ou un clou.

 

Dans le Bouddhisme Tibétain, la poignée du phurpa représente la sagesse, la lame, les moyens habiles. Les trois faces de la dague symbolisent la destruction de l'ignorance, de l'attachement et de l'aversion, ainsi que la maîtrise des trois temps et des trois mondes. Sa forme, une pyramide triangulaire enflammée, et sa nature adamantine représentent l'expérience de la vacuité qui croît à mesure que la haine, tranchée, est consumée par la colère adamantine.

 

Sa lame jaillit de la gueule du Makara, il indique la puissance et l'immuabilité de cette arme indestructible; il sort également de la bouche du makara, trois couples de serpents enlacés: ils représentent, comme les 6 bras de Vajrakilaya, les six vertus transcendantes. Les nagas (serpents) souterrains responsables de la lèpre ou de certaines maladies associées à l'eau sont l'une des principales cibles de l'activité courroucée du phurpa lors des rituels de subjugation de la terre.

 

Le Garuda sur la lame symbolise l'hostilité de Vajrakilaya à l'encontre des nagas. Les noeuds qui entourent le Vajra s'interprètent de différentes manières et pourraient être le samsara et le nirvana, les dieux du monde sans forme dans sa moitié supérieure et les champs purs de Bouddha dans le noeud supérieur...

 

Le phurpa porte généralement en guise de couronne, les têtes des trois déités courroucées pour demeurer en lui. Ceci représente l'annihilation de la haine, de l'ignorance et de l'attachement. Ils représentent également les trois kayas des bouddhas (Corps de manifestation, Corps de jouissance et Corps absolu). Leurs neuf yeux symbolisent les neuf véhicules de la tradition nyingma et les neuf sagesses des cinq bouddhas et des quatre mères.

 

Les couronnes de crânes représentent la victoire sur les douze liens de la production interdépendante.

Le chignon central réunissant leurs chevelures dépasse de la tiare pour symboliser, d'une part la réunion de l'intégralité des extrêmes et des vues philosophiques en une seule et unique réalité et, d'autre part, le respect des engagements et des promesses tantriques. Le chignon est coiffé d'un Vajra...

 

Le Kila sert également dans différents rituels, notamment de purification du sol avant de construire un monastère, ou encore pour établir un cercle de protection autour d'un mandala...

 

voir aussi notre glossaire: Phurbu ou phurpa ou Kilâ (phur-bu)

Fiche technique

Longueur
24 cm