Mon compte

Mon compte Mon panier
0 Article

Panier(0)

Il n'y a pas d'articles dans votre panier
Taxes incluses 0.00 CHF
Total TTC 0.00 CHF
Support encens Miroir et Biche

Utilisez la molette de la souris pour zoomer ou dézoomer

  • Support encens Miroir et Biche
  • Support encens Miroir et Biche
  • Support encens Miroir et Biche
  • Support encens Miroir et Biche
  • Support encens Miroir et Biche
  • Support encens Miroir et Biche

Support encens Miroir et Biches

203.34 CHF
Disponibilité:
Il n'y a pas assez de produits en stock.
  • Hauteur 13,5 cm
  • Largeur 7,5 cm
  • Longueur 31,5 cm

Support à encens, brûle encens tibétain en cuivre et laiton, joliment décoré des huit signes auspicieux du bouddhisme tibétain, des Biches et du miroir, de mosaïques couleur turquoise et corail, réalisé au Népal par un artisan de la Vallée de Katmandou. Himalaya bouddhiste

Qté:


Imprimer

Magnifique porte-encens, brûle encens orné des signes porte-bonheur du bouddhisme tibétain sur les flancs, d'un miroir et deux biches sur le couvercle.

 

Ce support à encens en cuivre est ornementé d'une mosaïque couleur rouge corail et bleu turquoise qui lui confère beaucoup de cachet. Des oiseaux en laiton ornent chaque coin du couvercle ajouré. Il a été réalisé par un petit artisan de l'Himalaya, sur le Toit du Monde.

 

L'encens se consumme à l'intérieur, sur une plaque d'aluminium pliée en accordéon.

 

Les Huit signes de bon augure ont aussi la réputation de porter chance, appliqués sur les tentes ou le seuil des maisons, à l'entrée des monastères et des halls de prière. On les inscrit au flanc des montagnes, ou sur des rochers le long des routes. Les jours de fête, on les dessine en poudre blanche ou rouge sur les chemins qu'empruntent les invités ou les processions. Ils ornent parfois les mandalas, et les plus belles khatas les affichent subtilement tissés dans la trame de leur soie.

 

Les voici:

- La Précieuse Ombrelle, chatra ou rinchen dug, est signe de dignité royale et protège de tous les maux.

- Les Deux Poissons d'Or, matsya ou sergyina, expriment ici la libération spirituelle.

- Le Vase ou coupe aux trésors, kalasha ou bumpa, contient des joyaux spirituels.

- La Fleur de Lotus, padma ou péma, symbolise la pureté originelle, attribut privilégié des bouddhas et bodhisattvas.

- La Conque Blanche, sankha ou dundkar, figure la parole qui proclame la gloire des Eveillés.

- Le Noeud sans Fin, srîvatsa ou palbe, est témoignage d'amour ou d'éternité, représentant la vie infinie.

- La Grande Bannière, dhvaja ou gyaltsen, est en fait un drapeau roulé, qui atteste la puissance de l'enseignement bouddhiste ou la victoire de la Bonne Loi.

- La Roue d'Or enfin, chakra ou khorlo, est naturellement celle de l'enseignement (dharma), à pratiquer assidûment pour accéder à l'Eveil. Elle représente l'unité de toutes les choses et demeure le symbole par excellence de la doctrine.

 

Dans la tradition tibétaine, il n'est pas rare d'associer aux huit signes de bon augure les sept joyaux.

 

Les biches (en fait des gazelles) rappellent, quant à elles, les circonstances dans lesquelles le Bouddha donna son premier enseignement, dans un endroit nommé le Parc des Gazelles (ou Parc des Biches) à Sarnath, en bordure de l'actuelle ville de Bénarès.

 

Le miroir réfléchit impartialement tous les phénomènes. Les apparences qui s'y reflètent peuvent être belles ou laides, bonnes ou mauvaises, le miroir ne porte aucun jugement; il n'est pas changé, affecté ou terni par les images qui apparaissent à sa surface. De même, la conscience pure n'est pas altérée par le caractére beau, laid, bon ou mauvais des pensées qui surgissent en elle et la traversent.

 

Ces pensées aussi substancielles et dénuées de nature propre que les reflets à la surface du miroir, continuent néanmoins de se projeter sur l'écran-vacuité de la conscience. Tout comme l'animal sauvage qui, voyant dans sa propre image sur l'étang l'apparence de son rival, s'empresse de l'attaquer, l'esprit prisonnier de l'illusion s'identifie avec des images qu'il est seul à créer.

 

En revanche, tout comme le bédouin habitué aux mirages sait que jamais ceux-ci ne pourront étancher sa soif, l'Esprit éveillé d'un bouddha sait que tous les phénomènes sont dépourvus de réalité intrinsèque. (Les symboles du bouddhisme tibétain de Robert Beer)

 

Fiche technique

Hauteur
13,5 cm
Largeur
7,5 cm
Longueur
31,5 cm

Les personnes ont également acheté :

30 AUTRES PRODUITS DANS LA MÊME CATÉGORIE :