Mon compte

Mon compte Mon panier
0 Article

Panier(0)

Il n'y a pas d'articles dans votre panier
Taxes incluses 0.00 CHF
Total TTC 0.00 CHF
Statue de la Tara Blanche

Utilisez la molette de la souris pour zoomer ou dézoomer

  • Statue de la Tara Blanche
  • Statue de la Tara Blanche
  • Statue de la Tara Blanche

Statue de la Tara Blanche en métal

602.60 CHF
Disponibilité:
Il n'y a pas assez de produits en stock.
  • Hauteur 39 cm
  • Largeur 27 cm
  • Poids 6250 gr

 Grande Statue de Tara Blanche, Bouddha féminin, Tara la bien-aimée est sans conteste la bodhisattva Tara (Dolma en tibétain) la féminité la plus populaire au Tibet. Himalaya bouddhiste, Toit du Monde, bouddhisme tibétain. Himalayan art.

Qté:


Imprimer

Statue de Tara Blanche, Bouddha féminin.

 

Cette statue de taille respectable a été réalisée en alliage de plusieurs métaux.

 

Tara la bien-aimée est sans conteste la bodhisattva (Dolma en tibétain) la féminité la plus populaire au Tibet.

Elle doit probablement sa notoriété au sage indien Atisha venu en mission au Tibet au XIè siècle.

 

Tara est étroitement associée au Bodhisattva Avalokiteshvara (bouddha de la compassion ou Tchenrezig-Chenrezi). Une légende décrit son désespoir devant son impuissance à conduire tous les êtres à la libération, désespoir tel qu'il en pleura. Des larmes d'Avalokiteshvara naquit Tara qui depuis l'assiste. Les tibétains disent souvent que tara est la mère de tous les Bouddha.

 

Tara se manifeste sous deux formes principales: La Tara Blanche et la Tara Verte.

 

La Tara blanche est invoquée pour obtenir la longévité. Elle est représentée assise en tailleur, une tige de lotus dans la main gauche, la main droite étant étendue, comme celle de la Tara Verte, pour accorder les bénédictions et la réalisation des désirs.

 

La Tara Verte est la plus populaire, sa couleur symbolisant la dimension active de la compassion.

 

A part ces deux formes, Tara possède dix-neuf autres aspects.

Parfois, elles sont toutes représentées dans le même livre et sont énumérées dans un chant populaire tibétain qui leur rend hommage.

 

 

Le bouddhisme tantrique compte un panthéon innombrable de divinités, qui se prêtent à plusieurs niveaux d'interprétation: adorées dans la religion populaire, elles servent aussi de support à la méditation.

En recréant mentalement l'image d'un dieu puis en faisant disparaître cette image, le méditant doit prendre conscience du caractère illusoire du monde et de ses phénomènes.

Chaque déité possède ses propres attributs et ses propres qualités.

La représentation joue un rôle important dans le bouddhisme.

Les statues, par exemple, ne sont pas de simples rappels des réalités cosmiques, ou des évocations du Bouddha et des grands maîtres du passé. Chaque sculpture est une présence vivante, une incarnation de la divinité qu'elle représente.

Au Tibet comme ailleurs, il est possible de déposer des objets dans les statues pour les consacrer, pour transformer la matière inerte (un alliage de cuivre en général) en une réalité bien vivante.

Les objets les plus variés peuvent être déposés: il s'agit le plus souvent de petits rouleaux contenant des prières écrites ou imprimées et de diagrammes mystiques relatifs à la divinité ou au personnage représenté par la sculpture.

 

voir aussi notre glossaire: tara... Târâ (sgrol-ma) "La Salvatrice"...

Fiche technique

Hauteur
39 cm
Largeur
27 cm
Poids
6250 gr